Carte des formations professionnelles
Article mis en ligne le 20 décembre 2017
dernière modification le 29 mars 2018
logo imprimer

Communiqué de presse intersyndical.

Le conseil régional doit adopter la carte des formations professionnelles en région Centre-Val de Loire lors de la session plénière des 21 et 22 décembre.
Celle-ci fait la part belle à l’apprentissage au détriment de la voie scolaire.
Pourtant ce mode de formation n’est pas exempt de critiques : à la fois inégalitaire et discriminant, il est également prouvé que les ex-apprentis ont moins de possibilité d’évolution de carrière et sont moins mobiles ensuite.
Le 22 novembre, le Conseil Académique de l’Éducation Nationale a rejeté le projet de carte présenté par la région. Toutes les organisations syndicales qui se sont exprimées ont relevé le déséquilibre en faveur de l’apprentissage : pour 1 ouverture de place sous statut scolaire, la région décide de 4 ouvertures en apprentissage. Le CESER a lui aussi émis des réserves.
Malgré cela, la région continue sa propagande en faveur de l’apprentissage et continue à vouloir en faire sa priorité en termes de formation professionnelle avec pour objectif 23 000 apprentis en CFA à l’horizon 2022 (soit + 25 %).
Pour faire entendre une autre voix, les organisations syndicales FSU, CGT, FO et SUD invitent les journalistes à un point presse le jeudi 21 décembre devant le conseil régional à 12h00.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2