CTA du 18 janvier 2018 - 2/2

Déclaration de la FSU sur le RIFSEEP.

Article mis en ligne le 18 janvier 2018
dernière modification le 19 avril 2018
logo imprimer

Nous réaffirmons notre refus de la politique indemnitaire profondément inégalitaire que représente le RIFSEEP. A l’inverse, nous revendiquons une politique salariale digne de ce nom, qui résorbe les inégalités et permette à terme l’alignement de nos régimes indemnitaires au niveau de celui des autres ministères de la fonction publique d’Etat, pour toutes les catégories des personnels techniques et administratifs, afin de permettre leur intégration dans les grilles indiciaires.
Pour le SNASUB-FSU, nous demandons que la différence d’IFSE entre les personnels de catégorie A, B et C ne soit pas aussi importante.
Pour le SNICS-FSU, aucun texte tant statutaire que de mission ne prévoit de fonctionnalité, ni de hiérarchie dans les postes d’infirmiers. Rien ne justifie que les collègues nommées au sein des administrations touchent des IFSE supérieures à leurs collègues auprès des élèves d’autant plus que la responsabilité y est beaucoup plus grande.
La mise en place du RIFSEEP n’a pas résolu l’injustice faite à nos collègues logés par nécessité absolu de service.
Nous demandons
- une IFSE identique pour toutes et tous
- une revalorisation du RIFSEEP dans le champ des autres corps de catégorie A (certains corps de catégorie B ont des montants supérieurs au notre)




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2